Accueil > Notre vision > La Reconstruction du succès économique et du retour à l’emploi > Pour une Tunisie ouverte sur le monde

Pour une Tunisie ouverte sur le monde

Enjeux :

Le processus de mondialisation qui affecte la Tunisie, comme tant d’autres pays en développement, est un « ordre naturel », c’est-à-dire qu’il est obligatoire pour le pays de s’y adapter sous peine de forte dégradation de sa situation économique et sécuritaire.

Depuis maintenant 40 ans, la Tunisie a fait de son territoire une plateforme de production pour les entreprises étrangères, avec succès au départ et sans l’évolution de valeur nécessaire plus tard. Au cours des 15 dernières années, la Tunisie a partiellement ouvert son économie à la concurrence étrangère. La dernière étape, qui sera l’enjeu majeur des 10 prochaines années, est d’offrir à l’entreprise tunisienne un environnement d’affaires qui lui permette de faire jeu égal avec son homologue étrangère, et ce aussi bien sur le marché tunisien que sur les marchés extérieurs. C’est la fin du protectionnisme avec toutes les opportunités et les défis que cela représente. Trouver de nouveaux marchés est donc le défi de nos entreprises car le marché intérieur n’est plus suffisant.

La vision d’Afek Tounes :

Pour Afek Tounes les relations bilatérales avec les pays voisins et l’intégration Maghrébine sont des priorités pour l’accélération du développement économique et social, pour l’amélioration de la situation sécuritaire, pour la lutte contre le terrorisme, pour l’amélioration de la coopération énergétique ainsi que pour la préparation de sa transition.

L’Europe est notre premier partenaire commercial. Elle est la destination de l’essentiel de nos exportations et l’origine d’une grande partie de nos importations. L’Europe est aussi à l’origine de la plus grande partie des investissements directs étrangers.

La dimension Arabe de notre identité est facteur favorisant une plus grande complémentarité et un plus grand dynamisme dans les relations économique avec le monde Arabe. Nos entreprises et nos compétences peuvent contribuer à la forte croissance que connaissent ces pays.

La coopération sud-sud, la coopération triangulaire et l’ouverture sur le monde grâce à un réseau d’intelligence économique sont autant d’occurrences que nous devons aider nos entreprises à saisir pour se développer et faire de la Tunisie une des cinq premières économies du bassin méditerranéen.

10 programmes clés :

 

201. Pour Afek Tounes l’approche économique est une première étape vers une intégration maghrébine.

La création du grand marché maghrébin de plus de quatre-vingt-cinq millions de consommateurs facilitera les investissements intérieurs et attirera les investissements étrangers. C’est un moteur pour la création d’emplois et pour la dynamisation de la croissance.

De plus elle nous mettra dans une meilleure position lors des négociations internationales ou régionales.


202. Afek Tounes consolidera et développera d’une part, les relations avec les pays de l’Union Européenne, premier partenaire de la Tunisie, à travers la mise en œuvre du statut de partenaire avancé, et mettra en place d’autre part un accord de libre échange avec les Etats Unis, accord fortement contributeur à l’attractivité des investissements provenant de ce pays comme cela a été le cas pour le Maroc ou les IDE (Investissements Directs Etrangers) américains sont passés de 800 millions de dollars à 2,4 Milliards en deux ans suite à la signature d’un tel accord..

203. Afek Tounes accordera à la coopération interarabe une place importante dans la politique étrangère, compte tenu des opportunités et des potentiels qu’offre la région du monde Arabe.

La dimension Arabe de notre identité est un facteur favorisant une plus grande complémentarité et un plus grand dynamisme dans nos relations économiques avec le monde Arabe. Nos entreprises et nos compétences peuvent contribuer à la forte croissance que connaissent ces pays.

204. L’investissement dans l’intelligence économique est une priorité. Afek Tounes favorisera la mise en place d’un réseau de connaissance en matière de veille et d’intelligence économique. Il collectera les informations et les analysera pour établir un plan stratégique à l’export.

Il permettra à l’entreprise tunisienne d’être à l’écoute de l’environnement international et à renforcer davantage sa compétitivité.

205. Afek Tounes mettra en place dans chaque ambassade tunisienne une mission économique qui réalisera des études sectorielles et les mettra à la disposition des entreprises tunisiennes.

Ces missions économiques réaliseront aussi des études spécifiques à la demande des entreprises tunisiennes. Elles proposeront aussi leurs services aux entreprises pour la recherche de partenaires et faciliteront les conclusions de partenariats.


206. Afek Tounes encouragera la solidarité entre les entreprises pour le développement de l’export. Tout grand groupe, présent à l’international, qui met en place une activité de parrainage de petites et moyennes entreprises pour les aider à se développer à l’international, se verra attribuer des privilèges.

207. Afek Tounes favorisera le développement à l’export des petites et moyennes entreprises en créant une assurance prospection à l’export. L’état encouragera les petites et moyennes entreprises en leur consentant des avances sur les frais de prospection à l’export. Ces avances seront remboursées par un prélèvement sur le chiffre d’affaires futur.

208. La coopération Sud-Sud est un facteur de solidarité entre les pays du sud. De plus, dans les prochaines années, c’est dans les pays du sud que sera réalisée l’essentiel de la croissance dans le monde.

Afek Tounes mettra en place une politique africaine et renforcera les liens humains, culturels et économiques avec les pays africains.

209. Le grand nombre d’ingénieurs et de diplômés de l’enseignement supérieur nous place en bonne position pour faire de la Tunisie le Hub de la coopération Nord Sud. A l’instar de ce qu’ont prouvé nos médecins et nos cadres de santé, nos compétences et nos ingénieurs sont plus à même de mener des projets technologiques dans le contexte des pays en développement et nos établissements plus efficaces pour dispenser les formations, adaptées au terrain, nécessaires aux cadres de ces pays.

Compte-tenu des multiples avantages que présente la coopération triangulaire, Afek Tounes considère que cette forme de partenariat est un vecteur porteur d’avenir pour le soutien aux efforts de développement des pays d’Afrique subsaharienne. Afek Tounes négociera avec les pays du nord, les pays donateurs et les bailleurs de fonds régionaux et internationaux pour développer les programmes tripartites triangulaires en faveur des pays d’Afrique subsaharienne.

210. Accueillir des étudiants étrangers est un enjeu de rayonnement international, d’excellence scientifique et de développement économique. Les accueillir ensuite pour une première expérience professionnelle pourrait nourrir des secteurs d’activité importants et contribuer à développer les liens économiques avec les pays émergents et africains. Tous les grands pays redoublent d’efforts pour attirer dans leurs universités les talents étrangers.

Afek Tounes mettra en place une politique spécifique pour attirer dans les universités tunisiennes un pourcentage d’étudiants étrangers. Cette politique englobera une stratégie marketing pour faire connaitre les mérites du système universitaire tunisien auprès des étudiants africains et ceux des pays émergents et une stratégie d’amélioration des conditions d’accueil de ces étudiants.